Démarche qualité et gestion des risques

Démarche qualité et gestion des risques

Le Centre Hospitalier s’est engagé depuis plusieurs années déjà dans une politique d’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins centrée sur la prise en charge du patient, ainsi que sur la gestion des risques.

Cette politique se traduit par des mesures concrètes tendant à améliorer les pratiques professionnelles et à s’assurer de la satisfaction des patients, en insistant tout particulièrement sur :
• Sa sécurité, grâce à des processus de prises en charge médicales et soignantes effectuées dans le cadre des bonnes pratiques et régulièrement évaluées,
• Le respect de sa dignité, et tout particulièrement de son intimité et de ses croyances,
• L’accès à toutes les informations le concernant, dans le cadre d’une confidentialité maitrisée.

La démarche Qualité développée au Centre Hospitalier porte sur l’ensemble des services de l’établissement qu’ils soient médicaux, techniques, logistiques ou administratifs.

Indicateurs Qualité & Sécurité des Soins

Dans le cadre de sa démarche d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins, le Centre Hospitalier de Ruffec participe aux recueils nationaux des indicateurs de la HAS.

Les indicateurs de qualité et de sécurité des soins (IQSS) sont des outils qui mesurent l’état de santé d’un patient, une pratique professionnelle ou la survenue d’un événement à investiguer, afin d’évaluer de manière fiable la qualité des soins et la sécurité des patients.

Qualité de la prise en charge du patient

Chaque année, des dossiers tirés au sort sont analysés ; les indicateurs produits permettent de suivre les performances du Centre Hospitalier et de les comparer à la moyenne nationale et à l’objectif de 80% fixé par le Ministère de la Santé. Ces indicateurs évaluent les dossiers des patients durant leur séjour dans les services de Soins de Suite et de Réadaptation et de Médecine, sur les aspects suivants :

  • L’évaluation de la douleur ;
  • La qualité de la lettre de liaison ;
  • Le projet de soins et de vie.
Dossier du patient - MCO
Item Valeur 2019 Catégorie
QLS (Qualité de la lettre de liaison à la sortie) 52% C
PCD (Evaluation et prise en charge de la douleur) 97% A
Dossier du patient - SSR
Item Valeur 2019 Catégorie
QLS (Qualité de la lettre de liaison à la sortie) 65% C
PSPV (Projet de soins, projet de vie) 63% C
PCD (Evaluation et prise en charge de la douleur) 96% A

Prévention des Infections Associées aux Soins (IAS)

Depuis des années, le recueil des indicateurs de lutte contre les infections nosocomiales est en place au sein du Centre Hospitalier de Ruffec, afin de prévenir la survenue des infections associées aux soins. Ces indicateurs évaluent la qualité de la prévention du risque infectieux dans chaque établissement. Les résultats de chaque indicateur sont donnés sous forme d’une classe de A à E (A étant la meilleure).

Les résultats de ces indicateurs sont affichés dans l’établissement, et consultables sur le site Internet SCOPE SANTE : www.scopesante.fr

Certification, évaluation

Conformément à l’ordonnance du 24 avril 1996, le Centre Hospitalier de Ruffec est engagé dans une démarche d’amélioration continue de la qualité afin de vous assurer les meilleures conditions de sécurité et de qualité des soins.

Secteur sanitaire

La certification est une procédure d’évaluation externe des établissements de santé, mise en œuvre par la Haute Autorité de Santé (HAS). Cette procédure est obligatoire pour tous les établissements de santé.
Sa finalité est d’évaluer le niveau de qualité et de sécurité atteint par l’établissement et l’existence d’une dynamique d’amélioration. Elle accorde une place centrale au patient, à son parcours, à la coordination des soins qui lui sont apportés, à sa satisfaction.

Des professionnels de santé, mandatés par la HAS, réalisent les visites de certification qui donnent lieu à une décision. Dans un souci de transparence, la HAS publie sur son site Internet les résultats de certification obtenus par tous les hôpitaux.

Le Centre Hospitalier de Ruffec est certifié niveau A par la Haute Autorité de Santé, depuis la dernière visite qui a eu lieu en octobre 2018.
Dans le cadre de la mise en place des GHT (Groupe Hospitalier de Territoire), la prochaine visite sera réalisée au même moment pour tous les établissements du GHT, au premier trimestre 2022.

Le résultat est consultable sur le site de la HAS : www.has-sante.fr

Secteur médico-social

Depuis la Loi n°2002-2 du 2 janvier 2002, les EHPAD sont tenus de procéder à des évaluations régulières de leurs activités et de la qualité des prestations qu’ils délivrent notamment au regard des recommandations de bonnes pratiques professionnelles du secteur social et médico-social. L’évaluation interne couvre le même champ que l’évaluation externe ; elles entrent dans une logique de complémentarité et doivent permettre aux EHPAD de s’inscrire dans une démarche d’amélioration continue de la qualité.

Gestion des risques et vigilances

La prévention des risques et des vigilances participe à la qualité des soins et à la satisfaction des patients/résidents et des professionnels de santé. Ainsi, le Centre Hospitalier de Ruffec a mis en place un COmité des Vigilances, des RISques et de la Qualité (COVIRISQ) pour coordonner de façon conjointe la démarche qualité, la gestion des risques et la veille sanitaire de ces vigilances :

  • La Matériovigilance a pour but de surveiller et de signaler les incidents et risques d’incidents liés à l’utilisation des dispositifs médicaux utilisés pour le diagnostic ou le traitement de votre affection.
  • La Pharmacovigilance a pour but de surveiller et de signaler les effets indésirables graves ou inattendus, liés à l’utilisation des médicaments ou à leur mésusage (utilisation non conforme aux recommandations en vigueur).
  • L’Hémovigilance a pour but de surveiller et de signaler les incidents immédiats et/ou retardés liés à la transfusion de sang ou de produits sanguins (plaquettes, plasma, …) depuis la collecte du sang et de ses composants, jusqu’au suivi des receveurs des produits sanguins qui vous seront éventuellement transfusés. Elle englobe aussi la traçabilité et la sécurisation de ces produits.
  • L’Infectiovigilance a pour but de promouvoir l’hygiène hospitalière et la prévention des infections associées aux soins dans les pratiques professionnelles et de signaler certaines infections nosocomiales.
  • La Cosmétovigilance a pour but de surveiller et de signaler les effets indésirables résultant de l’utilisation de produits cosmétiques.
  • L’Identitovigilance a pour but de surveiller et de prévenir les risques liés à l’identification du patient.
  • La Réactovigilance concerne les réactifs et dispositifs qui seront utilisés dans les laboratoires pour réaliser vos examens biologiques.
  • La Radioprotection désigne l’ensemble des mesures prises pour assurer la protection contre les effets néfastes des rayonnements ionisants.
  • L’Erreur médicamenteuse est l’omission ou la réalisation non intentionnelle d’un acte au cours du processus de soins impliquant un médicament, qui peut être à l’origine d’un risque ou d’un événement indésirable pour le patient.